Light
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : la prochaine extension Pokémon sera EV6.5 Fable ...
Voir le deal

Aller en bas
Anastase de Rougevent
Anastase de Rougevent
Messages : 13
Pièces d'or : 100

Image : Faster than the flame | Ft Einar 843851d077ea0f75bdefefc94ba4a048

Métier/rang : Chasseur de Prime (Fils à papa, aussi, même si il nie)
Avatar : Ben Barnes (vava by Saturdayprophet)
Pseudo : Nebulleuse
Date d'inscription : 06/05/2023

Faster than the flame | Ft Einar Empty Faster than the flame | Ft Einar

Mar 20 Juin 2023 - 10:13

Faster than the flame
Anastase &  @Einar Gardebrise     
what doesn't kill me better run

Tu t'élances, du haut des toits, tu l'as repéré, ta petite souris. Sa tête est mise à prix et c'est assez bien payé, de quoi subvenir à vos besoins, ton associé et toi, sans avoir à demander quoi que ce soit à Papa. Utilisant une rigole d'évacuation, tu te laisses glisser jusqu'au sol, t'élançant à la poursuite de ta proie. Un voleur. Un receleur. Des délits, somme toute, si il fallait t'écouter, mineurs. Ce n'était pas le genre de brigands à égorger des badaux dans les ruelles. Mais ça mettait du beurre dans les épinards, et c'était non négligeable. Puis... Tu n'avais pas vraiment envie de retourner voir ton père dans l'immédiat, tu voulais prouver que tu étais en mesure de t'assumer tout seul comme un grand.

Les ruelles défilent, mais ne se ressemblent pas. Coupe gorge, caverne magique pleine de bric à brac improbables, vides ordures, et tu te demandes quand ta petite souris va emprunter l'une d'entre elles. Tu n'as pas sorti de poignards. T'avais pas eu de mère, mais t'avais bien compris que courir avec un objet tranchant dans les pognes, c'était l'assurance, en cas de cassage de gueule, de se le planter dans le buffet, et cela aurait été un peu difficile d'argumenter en ta faveur après ça.

T'es vêtu de noir des pieds à la tête, ta tenue quotidienne. Ne restait qu'un peu de cuivre, le talon de tes bottes. Coquêterie de ta part, parce que tu n'avais jamais réussi à gommer cette partie précieuse et vaniteuse de ta petite personne. Un carrefour, et tu t'élance à la suite de ta proie, gagnant du terrain, t'arrêtant in extremis quand tu vois quelqu'un se dresser sur ta route. Tu marques un temps d'arrêt devant le visage qui t'es familier, ouvrant et fermant la bouche comme un maudit poisson hors de son bocal, avant de croiser les bras et d'adopter une posture nonchalante.

"Oh... Un chevalier servant. Vous protégez la veuve, l'orphelin et le brigand maintenant... Einar ?"
Parce que malgré les années qui avaient défilées, tu n'avais pas oublié. "Je m'attendais à être vieux et tout ratatiné la prochaine fois qu'on se verrait." Vingt années étaient passées sans que vos routes ne se recroisent, et pourtant, t'avais espéré. Tu pointes du doigt l'endroit où est partie ta proie. "Vous savez que sa tête est mise à prix, et que je ne m'amuse pas à pourchasser les gens par pur bonheur." Et t'esquisses un sourire de petit con, lorsque tu dis ça.  
 
(c) princessecapricieuse
Einar Gardebrise
Einar Gardebrise
Messages : 12
Pièces d'or : 80

Image : Faster than the flame | Ft Einar 5oSMtZK

Zone libre : 1500 ans
Vit à Valdagon (se promène beaucoup)
Sorts : vérité, persuasion, suppression || manipulation du sang, vibrations terrestres, apaisement
Métier/rang : Commandant des Lances d'Obsidienne (guilde de mercenaires)
Avatar : Adam Driver
Pseudo : Grimmy
Date d'inscription : 06/05/2023

Faster than the flame | Ft Einar Empty Re: Faster than the flame | Ft Einar

Mar 20 Juin 2023 - 12:31
Faster than the flame
EXORDIUM.
Parfois, c’est quand on l’attend le moins au tournant que la vie vous rattrape pour vous coller un bon coup de genou dans l’estomac. Toutefois, reprenons les choses depuis le début.

Après une vingtaine d’années sans avoir posé une serre sur Huskgard, te revoilà. Et pour une fois, ce n’est pas pour rendre visite à ta mère. Non, tu es à Salsana pour compléter un contrat. Il y a de ça environ deux semaines, une femme de la haute bourgeoisie huskgardoise avait engagé les services des Lances d’Obsidienne : un voleur avait eu le culot de s’introduire chez elle et de dérober l’entièreté de ses bijoux. En soi, elle-même admit qu’elle pourrait très bien s’en racheter de nouveaux. L’argent n’était pas le problème… Le problème, c’est que l’une des pièces volées était irremplaçable. Un souvenir de sa défunte épouse. Voilà pourquoi elle était venue trouver les Lances.
Et voilà pourquoi toi, leur commandant, t’étais déplacé en personne.

La veille, tu avais réussi à soutirer quelques informations utiles à d’autres malfrats du coin. Tu savais où chercher. Depuis l’aube, donc, tu guettais le moindre mouvement suspect… Mais non pas depuis un quelconque promontoire, non non. Au contraire, tu te trouvais au sol. Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce que si tu pouvais pas faire appel à la vue aiguisée de tes yeux de dragon -vu ton gabarit tu ne peux plus te permettre de voler en rase-mottes au dessus d’une ville- tu préférais encore faire usage de ton sort de perception des vibrations terrestres. Le moindre suspect serait reconnaissable, et tu n’aurais qu’à aller voir s’il s’agissait de ta cible ou non. Simple comme bonjour.

Ah tiens, justement ! Quelqu’un s’est mis à courir. Et comme un dératé. Mais… Il est poursuivi. Hm, sans doute un chasseur de primes. En arrivant en ville, tu avais remarqué que la tête de l’homme avait été mise à prix ; sans doute par l’une de ses autres victimes. Voilà qui promet d’être intéressant.

Après une petite course à travers le dédale de la ville basse, tu arrives enfin à un carrefour. Sciemment, tu laisses ta proie te filer entre les griffes. De toute façon tu n’es pas venu seul, les autres mercenaires devraient pouvoir lui mettre le grappin dessus.
Toi, tu préfères t’occuper du chasseur de primes. En bon dragon qui se respecte, tu ne permets pas à la concurrence de te mettre des bâtons dans les roues.

Et c’est là que tu as l’impression de te prendre un genou en plein dans l’estomac de la part d’une quelconque force supérieure. Parce que cet homme, tu as l'impression que c'est hier que tu l'as vu pour la dernière fois, et que soudain la réalité des années qui passent te rattrape. Tu le reconnais, évidemment, même s'il a changé, même s'il n'est sans doute plus tout à fait le même que celui que tu as connu.

Un discret sourire étire le coin de tes lèvres tandis que tu ranges la dague que tu avais en main dans son étui. De manière amusante, vous êtes tout deux vêtu de noir des pieds à la tête ; à la nuance près que sur toi la fine cotte de maille que tu revêts en dessous de ta veste se distingue à certains endroits stratégiques.

— Oh je sais que sa tête est mise à prix. A vrai dire, j’ai moi-même été engagé par une charmante dame pour attraper ce rat des rues, et j’entends bien le faire. Tu te gardes bien de dire qu’en ce moment-même, il y a de fortes chances pour que le reste de ton groupe soit déjà sur les talons du fuyard. Peut-être même qu’ils l’ont déjà capturé, qui sait. En revanche, il y a autre chose que tu ne te prives pas de dire : C’est amusant, quand j’ai appris que ce contrat me mènerait à Huskgard je me suis dit que j’en profiterais peut-être pour vous rendre une petite visite. J’étais curieux de savoir ce que vous deveniez. Alors je ne m’attendais pas à ce que vous ayez endossé le manteau de chasseur de primes, je l’admets… Mais je suis heureux de constater que vous allez l'air de bien vous porter, Anastase. Les années n'ont en rien entaché vos charmes, ce serait même plutôt l'inverse.

L’honnêteté brute de décoffrage, comme toujours. A ce stade-là, on ne te changera plus. Et puis si ça peut le distraire le temps nécessaire pour que tes collègues mettent la main sur votre proie, ce serait un bonus appréciable.
Anastase de Rougevent
Anastase de Rougevent
Messages : 13
Pièces d'or : 100

Image : Faster than the flame | Ft Einar 843851d077ea0f75bdefefc94ba4a048

Métier/rang : Chasseur de Prime (Fils à papa, aussi, même si il nie)
Avatar : Ben Barnes (vava by Saturdayprophet)
Pseudo : Nebulleuse
Date d'inscription : 06/05/2023

Faster than the flame | Ft Einar Empty Re: Faster than the flame | Ft Einar

Mar 20 Juin 2023 - 15:48

Faster than the flame
Anastase &  @Einar Gardebrise     
what doesn't kill me better run
T'étais là, au milieux de ce carrefour, face à une figure du passé, de ce passé si fade, insipide. Et pourtant... Pourtant ce que vous aviez ris tous les deux. Tu gardes un souvenir tendre de cette soirée, le champagne, les bulles qui te faisais tourner la tête, l’impression d'être toi. Cette soirée était la première pierre de cette construction de toi. De ce chasseur de prime qu'il avait en face de lui. Le poignard qu'il avait en main réintégra son fourreau, pour ta part, tu n'avais rien sorti. Ton but n'était pas de te jeter à sa gorge pour passer par dessus son corps. T'avais plus de classe que ça. Du moins... Tu l'espérais. Tu t'appuie contre le mur, regardant au loin la petite souris s'enfuir.

"J'imagine que pour que vous soyez aussi détendu alors qu'il prend la tangente c'est qu'il y a quelqu'un d'autre pour réceptionner le paquet." Et tu l'écoutes. Tu te souviens des années qui s'étaient égrainées, de ces mondanités auxquels tu t'étais forcé de participer dans l'espoir de passer à nouveau un peu de temps en sa compagnie. Cela avait duré un an ? Peut être deux ? Puis tu avais lâché prise, abandonné cette idée. Un rictus amusé t'échappes. Avant que ton expression ne se fasse plus douce, sous les compliments de l'homme.

"Je constate, très cher, que vous êtes toujours aussi franc. Je suis flatté. Malgré le fait que... Hé bien... Vous tentiez de me retenir ici."
Et tu glisses un regard vers lui, avec un aimable sourire. "Vous. Vous n'avez pas changé." Et tu hausses les épaules, baissant le regard pour le plonger sur le bout de tes bottes. "Je subsiste à mes besoins en tentant de ne rien demander à mon père. On me prend un peu moins pour un "fils de...". Et... Comme vous allez sans doute empocher la prime... A ma barbe et sous mon nez, vous pourriez peut être m'inviter à boire un verre. Histoire que je reste sur un bon souvenir non ?" T'avais ce même air de petit con qu'à l'époque, en ça, t'avais pas changé, mais t'avais moins cet air d'idéaliste qui souhaitait de tout son coeur d'être le nombril du monde. Un regard en coin, et un demi sourire carnassier. "A moins que je ne sois, et je le déplorerai, encore trop jeune pour vous." Et tu souffles ces derniers mots, avant de lâcher le plus naturellement du monde. "Vous ais-je dis que je ne travaillais pas seul ? Nous verrons... Qui touchera la prime le premier. J'aime toujours autant les jeux." Enfant arrogant... Enfant insupportable, tu l'étais resté.
 
(c) princessecapricieuse
Einar Gardebrise
Einar Gardebrise
Messages : 12
Pièces d'or : 80

Image : Faster than the flame | Ft Einar 5oSMtZK

Zone libre : 1500 ans
Vit à Valdagon (se promène beaucoup)
Sorts : vérité, persuasion, suppression || manipulation du sang, vibrations terrestres, apaisement
Métier/rang : Commandant des Lances d'Obsidienne (guilde de mercenaires)
Avatar : Adam Driver
Pseudo : Grimmy
Date d'inscription : 06/05/2023

Faster than the flame | Ft Einar Empty Re: Faster than the flame | Ft Einar

Mar 20 Juin 2023 - 16:39
Faster than the flame
EXORDIUM.
Malgré les apparences, tu es une créature sceptique. Il y a des choses en ce bas-monde auxquelles tu refuses de croire. Paradoxale venant d’un reptile cracheur de feu millénaire qui manie la magie, n’est-ce pas ? C’est pourtant la vérité. Le hasard, la chance, tu veux bien y croire. Sans souci. Tu as vu, entendu, et vécu trop de choses pour faire l’autruche. Toutefois il y a une chose à laquelle tu n’as jamais cru. Le destin. Comment ça l’avenir de chaque être serait déjà gravé un marbre métaphorique et aucune décision prise n’influerait dessus ? Non. Non, ça ne te plaît pas.

Et pourtant, là tu te demandes si…

Non. Ridicule. Une facétie de Dame Hasard, rien de plus, rien de moins, voilà ce qu’est cette rencontre. Après tout, ce n’est pas comme si tu avais croisé Anastase à Merene, ou encore Larton, à l’autre bout des terres connues. Là, ça aurait été étrange. Ici, tu es chez lui. Au final rien de mystique là-dedans, donc. Des faits, simples et vérifiables. Point à la ligne.

Tu hausses une épaule, l’air un tantinet nonchalant peut-être.

— Effectivement. Après tout, les prédateurs les plus efficaces travaillent en meute, n’est-ce pas ? Un léger rire t’échappe, tandis que tu réponds d’une voix un peu plus forte : Damn, me voilà démasqué. Enfin, ça valait la peine de tenter le coup, aussi bancale qu’ait été le “subterfuge”. En revanche tu ne commentes pas sa remarque suivante. Non, tu n’as pas changé. Et tu ne changerais pas avant un long moment encore, même depuis la perspective d’un dragon.

Là où Anastase te prend de court, c’est non seulement avec le reste de ses paroles, mais aussi et peut-être surtout par ce que son corps et ses mouvements expriment. On est loin du jeune homme au fond un peu farouche dont tu as fait la rencontre il y a de ça une vingtaine d’années. Aujourd’hui, Anastase semble davantage assuré, plus solide en un sens. Tu ne parviens pas à retenir le pincement au coeur quand les mots qui sont pourtant les tiens, vingt ans plus tôt, te sont renvoyés en pleine face. Aïe, ça pique. A l’époque tu n’avais pas éprouvé aucun plaisir à les prononcer, et à cet instant tu n’en as guère plus à les entendre.

Pourtant tu n’en laisses rien paraître. Tes lèvres s’ourlent d’un sourire tandis que tu poses une main sur ta hanche.

— Voilà qui devient intéressant. Pour être franc, je serais même tout à fait disposé à vous inviter à dîner, s’il s’avère que mes mercenaires vous ont effectivement coiffés au poteau, vos associés et vous-même. Qui sait, je pourrais même considérer vous remettre la prime. Pour me faire pardonner d’avoir disparu ces dernières décennies.

Arnulf n’aurait qu’à piocher dans ta trésorerie personnelle pour verser leur solde aux femmes et hommes qui t’accompagnent sur ce contrat. Ce ne serait pas la première fois qu’il ferait. Et sans doute pas la dernière. Notons toutefois qu’il n’en râlerait pas moins pour autant.

Puis ta voix se fait à nouveau plus douce, alors tu glisses avec un sourire presque mutin :

— Cependant dans l’éventualité où vous nous surpassiez et attrapiez ce brigand avant nous… Me retourneriez-vous la faveur et aurais-je droit à un lot de consolation, ou bien n’est-ce valable que si c’est moi qui gagne ?
Anastase de Rougevent
Anastase de Rougevent
Messages : 13
Pièces d'or : 100

Image : Faster than the flame | Ft Einar 843851d077ea0f75bdefefc94ba4a048

Métier/rang : Chasseur de Prime (Fils à papa, aussi, même si il nie)
Avatar : Ben Barnes (vava by Saturdayprophet)
Pseudo : Nebulleuse
Date d'inscription : 06/05/2023

Faster than the flame | Ft Einar Empty Re: Faster than the flame | Ft Einar

Ven 23 Juin 2023 - 9:16

Faster than the flame
Anastase &  @Einar Gardebrise     
what doesn't kill me better run
Et tu ne te démonte pas, face au dragon. Tu restes là, avec ce petit sourire. On ne saurait dire si il est amusé, ou juste cynique. Parfois avec toi, la barrière entre les deux est très fine. Tu te souvenais de ce gamin un peu niais que tu avais été. Cela dit, cela avait été ta soirée mondaine préférée, les autres étaient d'un ennui.

"Oui. Il serait idiot d'être seul dans ce genre de traque. Le surnombre est toujours bénéfique." Et tu remerciais secrètement cet ombre qui arpentais les recoins de la ville à la chasse à la souris, il était sans doute en train de faire du coude à coude avec les acolytes de l'homme. Tu souris, chassant quelques poussières imaginaires des manches de ton vêtement, le regard perdu dans cette simple tâche. "Oh... Figurez vous qu'il a marché votre subterfuge. Je m'en suis rendu compte très vite. Mais le risque de vous voir disparaître à nouveau pendant plus de vingt ans si je m'élance à la poursuite de la petite souris me déplaît un peu. Je vous dois au moins de rester un peu ici. Et puis... Lâcher un dragon millénaire aux trousses de ce voleur ? C'est risquer de dire définitivement adieu à sa prime, ce ne serait pas vraiment malin non plus..." Et tu murmures pour lui. "Regardez... Vous aussi vous êtes tombé dans mon subterfuge."

Tu manies les mots avec plus d'adresses que tu ne lances tes sorts, et cela a toujours été ainsi. Ceux qui tentent de te faire la morale ou de te ridiculiser ont bien du soucis à se faire, puisque, tel un boomerang, toutes leurs remarques ont tendance à leur revenir à la gueule avec dommages et intérêts. Tu fais un pas, puis deux, pour te rapprocher de l'homme, te décoller du mur, d'une démarche gracieuse, relevant le nez et cherchant le regard de l'homme. Dans ta frêle vingtaine il te donnait l'impression d'être un géant, depuis, tu avais pris quelques précieux centimètres. C'est un sourire mielleux qui étire tes lippes, alors que ton regard sombre se fait provocateur.

"Hé bien... J'accepterai avec plaisir de dîner avec vous. En mémoire du bon vieux temps. Mais... Je ne parierai pas tout de suite sur votre réussite si j'étais vous, mon beau."
Et tu te dresses sur la pointe des pieds pour murmurer à l'oreille du brun. "Il est amusant... Que nous ne nous soyons vus qu'une seule fois avant cela, et pourtant... Je garde un souvenir vivace."

Tu prends un air amusé, un petit rire s'échappant de tes lèvres, t'éloignant à nouveau. "Hé bien... Si c'est moi qui empoche la prime... Oui. Je vous inviterai." Tu lèves un doigt, le regard faussement sérieux. "Mais vous uniquement, si vous me ramenez 30 collaborateurs à sustenter, notre prime risque d'y passer, et j'ai quelques armes à faire entretenir, et ça coûte une fortune de tomber sur de bons artisans !" Tu finis par t’asseoir sur un muret. "Et si nous attendions de voir ce que vont donner nos acolytes ? Qu'avez vous fait, durant ces vingt années dites moi ?" Tu tapotes la place à côté de toi.
 
(c) princessecapricieuse
Einar Gardebrise
Einar Gardebrise
Messages : 12
Pièces d'or : 80

Image : Faster than the flame | Ft Einar 5oSMtZK

Zone libre : 1500 ans
Vit à Valdagon (se promène beaucoup)
Sorts : vérité, persuasion, suppression || manipulation du sang, vibrations terrestres, apaisement
Métier/rang : Commandant des Lances d'Obsidienne (guilde de mercenaires)
Avatar : Adam Driver
Pseudo : Grimmy
Date d'inscription : 06/05/2023

Faster than the flame | Ft Einar Empty Re: Faster than the flame | Ft Einar

Lun 24 Juil 2023 - 10:03
Faster than the flame
EXORDIUM.
Tu dois avouer que tu ne t’attendais pas à ce que Anastase fasse montre d’une telle assurance. Les années lui ont incontestablement conféré un bon aplomb, pour oser tenir tête de la sorte à un dragon aussi expérimenté que tu l’es. Ou bien peut-être le fait que vous vous connaissiez pèse un peu dans la balance ? C’est une possibilité… Quoiqu’il en soit, ça reste un rien audacieux.

En revanche, tu arques un sourcil lorsque le chasseur de primes affirme que toi aussi tu t’es laissé prendre à son piège. Et soudain tu réalises que : oui. En temps normal, tu aurais probablement incapacité ton adversaire le plus rapidement possible avant de filer à la poursuite de ta proie. Bien sûr tu n’en laisses rien paraître, mais intérieurement tu te tances vertement. Depuis quand est-ce que tu te fais mener par le bout du museau si facilement ?
Allez, on se reprend !

L’ombre d’un sourire flotte sur tes lèvres lorsque Anastase se rapproche. Et se rapproche tellement qu’il en vient à te chuchoter quelques mots à l’oreille. Cette proximité est… Plutôt plaisante, tu dois toi-même l’avouer. Mais encore une fois, tu n’en laisses rien paraître. Ou en tout cas, rien de plus que cette esquisse de sourire, qui de toute manière ne quitte que rarement ton visage. La situation ne se prête pas tout à fait à ce genre de choses, hélas.

— Je dois avouer que vous m’avez vous-même laissé de bons souvenirs… Et ce même si mon absence prolongée à pu vous laisser croire le contraire, ce que je comprends tout à fait bien sûr. C’est juste que lorsqu’on mène une vie aussi longue que la mienne, on a parfois tendance à quelque peu perdre la notion du temps qui passe.

Ce n’est pas une excuse. Tu le sais bien. A vrai dire, tu as perdu plus d’une personne à cause de ça. Et tu ne peux pas les blâmer, à leur place il y a de fortes chances pour que tu n’apprécies pas davantage ce traitement…
Qu’importe. Ce qui est fait, est fait. On ne refait pas la guerre, comme on dit.

Un léger rire s’échappe d’entre tes lèvres alors que tu viens sagement t'asseoir à côté d’Anastase.

— Oh je sais ce que c’est de chercher un bon artisan ! Croyez-moi, j’en ai vu défiler un certain nombre, et c’est toujours une telle angoisse de devoir en chercher un nouveau. Voilà un autre problème auquel les gens ne pensent pas lorsqu’ils essaient de s’imaginer ce que c’est, de vivre virtuellement éternellement. Les commerces, à moins d’être tenus eux-mêmes par des dragons, viennent à changer ou disparaître. Et parfois… Parfois, ça vous prive de cette délicieuse pâtisserie que vous aimiez tant, il y a environ six cents ans de ça, mais que vous ne pourrez jamais plus déguster. Triste existence. Ce que j’ai fait ces dernières années ? Oh, rien de bien passionnant, j’en ai peur. J’ai voyagé d’un bout à l’autre des continents, rempli des contrats, recruté de nouveaux mercenaires… Ah si. Le quartier général des Lances a eu droit à une rénovation. Rien d’excentrique, juste de quoi tout remettre d’aplomb, mais ça devait être fait donc… J’ai rendu visite à certains dragons, aussi. Notamment un cousin éloigné qui vit le long des côtes de Merene et Hemlagad. Puis tu ajoutes, presque sur le ton de la confidence. Il est ce qu’on aime appeler un “léviathan”, un dragon des océans. Et il s’avère qu’il n’est pas un grand amoureux des humains -ou des elfes- il passe le plus clair de son temps dans les récifs et les réseaux de caves immergés.

Sans doute qu’il va trouver ça ennuyeux. Sans doute qu’il s’attendait à ce que la vie d’un dragon de ton acabit soit plus passionnante que ça. Sans doute. Mais c’est ça la réalité, et tu ne te vois pas enrober la vérité de mensonges alléchants pour rendre le tout plus captivant.

L’une de tes mains vient se placer sous le menton de l’humain, pour délicatement lui faire relever un peu plus les yeux. Comme si tu cherchais à observer son visage de plus près, sous tous les angles. Ce qui, en toute franchise, est le cas. Tes prunelles sombres semblent l’étudier scrupuleusement. Et ça ne dure que l’espace de quelques brefs instants.

— Les cheveux courts vous vont bien. Et vous portez très bien la barbe. De simples constatations, que beaucoup de personnes auraient gardées pour elles, mais pas toi. Franc, tu le seras toujours. On ne te changera plus. Ton pouce frôle le menton d’Anastase, avant que tu ne récupères ta main. Et vous, quest-ce qu-

Ta phrase est interrompue par le fracas d’une vitre qui se brise, à quelques dizaines de mètres de vous. Tu fronces les sourcils, plus perplexe que soucieux. Qu’est-ce que ça peut bien être ? Quelqu’un aurait-il attrapé le fuyard ? Ou bien est-ce autre chose ? Pour le moment, tu ne saurais le dire. En tout cas, tu es de retour sur tes pieds, paré à toute éventualité.
Anastase de Rougevent
Anastase de Rougevent
Messages : 13
Pièces d'or : 100

Image : Faster than the flame | Ft Einar 843851d077ea0f75bdefefc94ba4a048

Métier/rang : Chasseur de Prime (Fils à papa, aussi, même si il nie)
Avatar : Ben Barnes (vava by Saturdayprophet)
Pseudo : Nebulleuse
Date d'inscription : 06/05/2023

Faster than the flame | Ft Einar Empty Re: Faster than the flame | Ft Einar

Lun 24 Juil 2023 - 12:31

Faster than the flame
Anastase &  @Einar Gardebrise     
what doesn't kill me better run

C'est le sourire digne d'un prédateur qui s'étale sur ton joli visage. Tu sais... Que les dragons sont bien plus puissants que de modestes humains. Du moins, c'est ce dont t'es persuadé, mais tu brandis ton assurance comme un bouclier en permanence. C'était la seule manière que tu avais trouvé de t'en sortir toutes ces années. Ne montrer aucune faille, jouer les petits cons pour tenir à distance ceux en qui tu ne pouvais avoir confiance. Montrer sa faiblesse, c'était mourir. Tu savais qu'actuellement tu jouais avec le feu, au risque de te brûler. Tu n'étais pas un chat, et tu pouvais compter sans problèmes les fois où tu n'avais pas atterris sur tes pattes.

Vos regards ne font que de se croiser, et tu pourrais presque en oublier cette traque, tellement tu sens des tas de choses remonter à la surface. Mais pour le bien de ton coéquipier, tu restes à l'affut. Tu aurais pu dire bien des choses. Quoi ? C'était te faire sembler plus pathétique que tu ne l'étais déjà. Que t'avais cherché à le croiser ? Que t'avais attendu ? Non. Tu ne t'abaisserai pas à ça. Jamais. T'étais trop fier pour avouer toutes ces choses. Trop fier pour ne serait-ce que te dire qu'il s'agissait là d'une faiblesse. Alors que tu te penches vers lui, tu peux sentir le mélange de fragrances qui l'entoure. Cette odeur de feu que porte étrangement sa peau. Tu imagines un instant que cette odeur brûlante, piquante qui flotte, irrésistible, ils l'ont tous un peu, les dragons. Que toi, tu n'es qu'un modeste humain. Tu hoches la tête.

"Un battement de cil, et dix années passent. Cela ne m'étonnes pas, à vrai dire. Lorsqu'on a le temps, on le prend, et on ne peut pas vous en vouloir de le faire."
Comme si ça ne t'atteignais pas, tu avais fini par remiser ces espoirs de jeune adulte stupide au fond de toi même. Il s'installe à côté de toi, et vos jambes se frôlent. Tu fais comme si tu n'avais rien remarqué, devenu maître dans la capacité à camoufler non seulement ta belle gueule, mais également ce qui devrait s'afficher sur celle ci.

"Le soucis c'est qu'on ne sait jamais sur quoi on tombe. Et une arme de mauvaise qualité en combat, c'est partir avec un désavantage si vous voulez mon avis. J'ai quelques adresses en ma possession si vous voulez."
Tu l'écoutes avec attention, ton regard brillant de cette curiosité, la même qui te caractérisait durant tes jeunes années. Tu l'écoutes avec attention.

"J'ignorais que certains des vôtres étaient des dragons marins, c'est fascinant, pardonnez mon manque de connaissances, je dois avouer que je n'en ai que peu vu et côtoyés dans ma vie. Vous avez découvert de beaux endroits dîtes moi ?"
Tu souris, haussant les épaules. "J'aimerai trouver le courage de voyager parfois..." Et tu redresse la tête, un demi sourire aux lèvres. "Vous me montrerez ce fameux quartier général un jour ?" Tu sens finalement ses doigts brûlants se glisser sous ton menton pour le relever, chose que tu fais, docile, ton regard venant se braquer droit dans le sien avec l'aplomb dont tu t'entoures constamment. Barrière protectrice chérie. Ces mots, font voler toutes ces protections en éclat, et tu sais... Tu sais que tu pourrais re sombrer, que tu pourrais redevenir le même gosse au besoin d'attention, le gosse qui veut qu'on s'intéresse à lui pour lui seul, et pour personne d'autre. Tu esquisses ce demi sourire charmeur. "Merci. J'ai voulu m'éloigner un peu de ce que j'étais avant. Mon père déteste, moi j'adore, il y a des choses qui ne changeront jamais vraiment, que voulez vous." Et ta voix est pleine de cette chaleur que tu ne parviens pas à contrôler. Vous poursuivez, jusqu'à ce qu'un bruit net ne te fasse te camper sur tes jambes, tes deux poignards de lancer à la main, prêt à en user, tu observes. Pour finalement voir ta petite souris, proie d'inconnus. Tu lèves les yeux pour apercevoir ton acolyte. C'est donc un échec. Un demi sourire espiègle vient étirer tes traits alors que tu vois la personne attachée.

"Il semblerait que vous ayez gagné cette manche Einar."
Tu rengaines tes poignards, un dans ta botte, l'autre harnaché à ta hanche. "Je compte sur vous pour trouver un bel endroit où me convier, en tête à tête, de préférence, mais j'accepte la présence de vos hommes si vous n'avez pas d'autres choix, félicitation, si il y a une prochaine fois, je vous montrerai de quoi nous sommes capable." Ta main vient se poser délicatement sur son bras. "Vous comptez repartir bientôt ? Ou resterez vous un tant soit peu entre nos murs ?"
 
(c) princessecapricieuse
Contenu sponsorisé

Faster than the flame | Ft Einar Empty Re: Faster than the flame | Ft Einar

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum